Ouvrez votre cœur et vos oreilles !

“Un homme sortit du milieu des tombeaux et vint à sa rencontre. Cet homme était possédé par un esprit impur… Il cria…” Mc 5. 2

Jésus entendit ce cri qui n’intéressait pas les autres qui L’accompagnaient. Il venait d’un endroit où personne ne voulait rester longtemps et sortait de la bouche d’un homme que tout le monde voulait ignorer. Cette homme possédé de nombreux démons avait établi sa demeure dans un cimetière et son apparence suffisait à faire fuir les gens qui se seraient hasardés dans le coin. Mais le jour où Jésus s’approcha, il se hâta de venir à Sa rencontre pour crier sa frustration et son désir de liberté. Il se savait possédé, et il se savait incapable de faire quoi que ce soit à ce sujet. Mais il pressentait que Jésus pouvait faire quelque chose pour lui. Si vous vous sentez “possédé” par toutes sortes de soucis, de griefs, de regrets la seule solution est de sortir de votre “cimetière” pour vous approcher de Celui qui peut vous délivrer. Voulez-vous une preuve qu’Il le fera ? Pour parvenir jusqu’à cet homme, qui vivait dans une contrée de l’autre côté du lac de Tibériade, Jésus dut affronter une violente tempête (Mc 4. 35-41). Si Jésus a ainsi agi pour sauver une seule personne, qui n’était même pas juive, à combien plus forte raison viendra-t-il vous guérir si vous criez à Lui. Probablement Ses disciples jugèrent-ils cette traversée inutile, mais Jésus nous demande à nous aussi d’accepter d’agir comme Lui en prêtant l’oreille aux cris de ceux qui nous entourent et qui ont besoin d’aide. Pour cela nous devons ouvrir notre cœur à leurs cris et à leurs besoins et les écouter. Même si cela représente une seule personne, souvenez-vous que le ciel se réjouit pour un seul pécheur qui se repent ! (Lc 15. 7). Le résultat de cette “conversion” spectaculaire de l’homme des tombeaux ? “Jésus lui dit : “Retourne chez toi, dans ta famille, et raconte- leur tout ce que le Seigneur a fait dans Sa bonté pour toi.”L’homme s’en alla donc et se mit à proclamer dans la région de la Décapole tout ce que Jésus avait fait pour lui”(Mc 5. 19-20). Une moisson d’âmes pour la gloire de Dieu est née de la guérison de ce seul homme. Qui sait quelle moisson jaillira de votre rencontre avec une seule âme perdue dont vous avez entendu le cri ?

Ajouter comme favoris (0)
Close

No account yet? Register


Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *