Persévérance

“Ne nous lassons pas de faire le bien car nous moissonnerons au temps convenable si nous ne nous relâchons pas.” Ga 6. 9

L’histoire du bambou chinois devient une parabole pour le chrétien qui manque de persévérance. Si on sème une graine de ce bambou dans une terre adaptée, il faut ensuite s’armer de patience. Chaque jour, un peu d’eau et attendre ; un an, deux ans, trois et même cinq ans sans voir le moindre signe de croissance. Autant de mois et d’années où la tentation d’abandonner l’arrosage pourrait titiller le plus obstiné. Or, au bout d’environ deux mille jours d’arrosage sans effet, une pousse pointe enfin. Et elle s’élèvera de douze mètres en un an, rattrapant sans conteste tous les autres arbres. De fait, pendant cinq ans, alors que rien ne se produit en surface, le bambou développe d’incroyables racines dans le sol avant de soudain surgir pour une entrée triomphale dans le monde du visible. Une question peut alors se poser : le bambou a- t-il atteint ses douze mètres (et jusqu’à trente) en un an, en deux ans ou en cinq, en six ? Objectivement, il lui a fallu six ans pour atteindre sa taille, même si cela n’a été visible qu’en douze mois. Lorsque vous vous laissez arroser jour après jour par la lecture de la Parole de Dieu, il se peut que vous ne voyiez pas nécessairement de “résultat” dans votre quotidien. Mais au détour d’un événement, peut-être d’une épreuve, vous découvrez d’un seul coup que vous avez assez de foi et de ressources spirituelles pour vivre, affronter et rester debout. Mais pour pareil résultat, il ne faut pas avoir cessé d’arroser votre bambou, car il serait peut-être mort sans même que vous le sachiez. Ne désespérons pas de ne pas voir assez vite les effets de notre croissance en Dieu. “Soyez enracinés en Christ et construisez toute votre vie sur Lui. Soyez toujours plus fermes dans la foi, conformément à l’enseignement que vous avez reçu, et soyez pleins de reconnaissance” (Col 2. 7).

Ajouter comme favoris (2)
Close

No account yet? Register


Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *