Producteurs de fruit

“Ce qui glorifie Mon Père, c’est que vous portiez du fruit en abondance…” Jn 15. 8

Pour produire des fruits en abondance, le fermier doit suivre quelques règles simples. : 1- trouver le terrain adéquat. Planter des arbres fruitiers dans une terre aride pleine de galets ne sera pas un bon choix, alors que sur cette même terre des vignes produiront d’excellents raisins. Le choix du terrain appartient bien sûr à Dieu. Il sait tout de nous, avant même notre naissance (Ps 139. 13-16). Il peut faire le bon choix. 2- planter les arbres adéquats. S’il veut produire des pêches, le fermier devra planter des pêchers, et pas des pommiers. L’arbre lui-même n’y est pour rien. De même Dieu ne vous demande pas de produire des fruits qui seront étrangers à “l’arbre” que vous êtes. Le choix, là encore, Lui appartient. 3- attendre qu’ils arrivent à maturité. Les premières années, les jeunes arbres ne produisent aucun fruit ou très peu. Dieu prendra Son temps pour vous former, pour vous permettre d’acquérir de la maturité. Vous ne pouvez rien sans Lui (Jn 15. 5). Laissez-vous conduire par Lui, dans le domaine où Il vous a “planté”, attendant avec patience qu’Il vous appelle à Le servir. Paul, après sa conversion sur le chemin de Damas, vécut isolé pendant trois ans avant de commencer son ministère (Gl 1. 17-18). 4- entretenir le terrain. Le fermier prendra soin de ses vergers. Il ne les laissera pas envahir par les mauvaises herbes. Jésus déclare : “Ce qui est tombé parmi les épines, ce sont ceux qui, après avoir entendu, sont étouffés en cours de route par les inquiétudes, les richesses et les plaisirs de la vie, et ne donnent pas de fruits mûrs” (Lc 8.14). “Les richesses et les plaisirs de la vie” peuvent étouffer la croissance d’arbres même d’excellente qualité. Dieu nous a donné de nombreuses richesses pour notre plaisir ici-bas, à condition que ces richesses ne nous détournent pas de notre amour pour Lui et de notre obéissance à Sa volonté. 5- arracher les mauvaises herbes. Les mauvaises herbes se parent parfois de belles couleurs pour nous tromper, comme les pissenlits en fleurs ! Admirez le tapis jaune d’une pelouse envahie de pissenlits au printemps, mais souvenez-vous que ces mauvaises herbes risquent à la longue d’étouffer cette pelouse. Si vous voulez porter du fruit en abondance, dans le verger où Dieu vous a planté, pensez à bien l’entretenir. C’est un travail de longue haleine !

Ajouter comme favoris (0)
Please login

No account yet? Register


Bible en 1 an

Bible en 2 ans

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *