Qui place l’obstacle ?

“Ôtez la pierre !” Jn 11. 39

Le récit de la résurrection de Lazare n’est relaté que dans l’Évangile de Jean. La scène se passe à Béthanie, quelques semaines avant l’arrestation et la mise à mort de Jésus. Lorsque Jésus arrive sur place, les deux sœurs du défunt accueillent le Seigneur en larmes et en colère. Le reproche est exprimé par Marthe qui signale que si Jésus avait été présent à temps, Il aurait guéri le malade. Le Seigneur parle alors de la résurrection et Marthe reçoit cette information comme une promesse à venir : “Je sais qu’il ressuscitera au dernier jour !” La réponse de Jésus est troublante : “Je suis la résurrection et la vie.” Marthe y croit… en théorie. Jésus demande alors à voir où est Lazare et, arrivé devant le tombeau, Il demande : “Ôtez la pierre !” Marthe, toujours elle, s’offusque : “Seigneur, il est là depuis quatre jours et il sent déjà !” Ce à quoi Jésus rétorque : “Ne t’ai-Je pas dit que si tu crois, tu verras la gloire de Dieu ? “ Lorsqu’enfin on roule la pierre et que Jésus ordonne : “Lazare, sors !”, tous voient l’incroyable se réaliser : la résurrection d’un homme mort depuis 96 heures. Ne sommes-nous pas comme Marthe : nous croyons, mais nous ne croyons pas ! En théorie, nous avons la foi, mais en pratique, nous ne sommes pas prêts à ôter la pierre qui empêche encore de voir l’incroyable se réaliser. D’un côté, une connaissance théologique, une foi biblique qui croit ; de l’autre, l’implacable réalité qui fait qu’un mort est mort, qu’un malade condamné est condamné, que les lois physiques sont immuables, qu’on ne peut marcher sur l’eau ni multiplier du pain… Marthe a raison par la raison, mais elle a aussi tort par la foi. Si nous croyons, nous ne devrions pas hésiter lorsqu’il est dit “ôte la pierre”. Nous ne devrions pas contester au nom de la raison quand les raisonnements deviennent des pierres d’achoppement. C’est parfois parce que nous n’ôtons pas la pierre que nous ne voyons pas la gloire de Dieu.

Ajouter comme favoris (15)
Please login

No account yet? Register


Bible en 1 an

Bible en 2 ans

Commentaires

Une réponse à “Qui place l’obstacle ?”

  1. Avatar de BELMAS Martine
    BELMAS Martine

    Merci beaucoup pour le message de ce matin, il y à encore une grosse pierre devant moi-même, j’ai besoin d’être renouvelée dans ma foi, déjà pour Aujourd’hui. Merci pour votre travail et les plans de lecture de la Bible proposés. Merci de prier pour que je reprenne le paiement de mon abonnement auprès de vous. Merci de prier pour qu’enfin, je puisse passer une semaine de vacances chez vous , en Dordogne au refuge  » les amis du Seigneur « . Je sors d’une hospitalisation assez longue… Mes directives de la part de notre Dieu pour moi c’ est du repos. Cependant. Il me prépare aussi pour reprendre du service ! Lequel ? Annoncer l’évangile biensur ! Donc auprès des gens qui m’entourent, au village et partout où Il me le montrera… Et continuer de soutenir frères et sœurs dans notre foi commune au sein de notre petite assemblée. Mais pour cela j’ai besoin encore de laisser Dieu me restaurer et me vivifier, car je suis épuisée physiquement. Merci à notre Grand Dieu, quand je crie à lui, il m’entend et me répond. Je suis moi-même bénie chaque jour et entourée par quelques sœurs de notre église. J’ en appelles donc à Yawe Rapha. À bientôt chers amis. Martine

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *