Respectez les autres !

“Ne faites rien par ambition personnelle ni par vanité ; avec humilité, au contraire, estimez les autres supérieurs à vous-mêmes.” Ph 2. 3

Nous sommes tous égaux devant Dieu parce qu’Il nous a tous créés à Son image (Gn 1. 27). De plus Il se sert de nous en tant qu’individus faisant partie d’un grand ensemble travaillant dans l’unité (1 Co 12. 4-6, 18). Mais dans l’amour nous ne devons plus faire cas de notre position en Christ ; au contraire nous devons considérer les autres comme étant nos supérieurs. Jésus, bien que Fils de Dieu, capable d’appeler 12 légions d’anges pour venir Le servir ou Le protéger fit acte d’humilité en lavant les pieds de Ses disciples. Tony Campolo raconte sa rencontre avec l’évêque anglican Desmond Tutu au cours de laquelle il lui demanda, en plaisantant, pourquoi il était devenu un prêtre anglican alors que la majorité des noirs étaient membres d’églises baptistes ou méthodistes. Desmond Tutu lui expliqua qu’à l’époque de l’apartheid si une personne de couleur rencontrait un blanc sur un trottoir, elle devait descendre du trottoir pour laisser passer le blanc afin de lui exprimer du respect. “Un jour,” Desmond Tutu continua, “je n’étais alors qu’un petit garçon et maman et moi-même nous nous trouvions sur un trottoir quand un blanc très grand, habillé tout de noir s’approcha de nous. Avant que maman ne puisse descendre du trottoir, le blanc descendit pour nous laisser passer. Arrivé à notre hauteur, il toucha son chapeau et inclina la tête pour nous marquer son respect. J’étais surpris et je demandai à maman pourquoi ce blanc avait agi ainsi. Elle me répondit : “c’est un prêtre anglican. C’est un homme de Dieu, voilà pourquoi il s’est conduit ainsi !” Desmond Tutu ajouta : “Je décidai sur le champ que je voulais moi-aussi devenir un prêtre anglican. Et en plus je voulais devenir un homme de Dieu !” Comment respecter les autres ? En traitant les autres sur un plan d’égalité, sans faire preuve de favoritisme. Jésus dans le même chapitre guérit une pauvre femme affligée d’une maladie depuis bien longtemps et ramena à la vie la fille d’un chef de synagogue (Mc 5. 21-43). Et en cherchant toujours le meilleur dans le cœur des autres !

Ajouter comme favoris (0)
Close

No account yet? Register


Bible en 1 an

Bible en 2 ans

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *