Surmontez vos soucis

“Quand mon cœur était agité par trop de soucis, c’est Toi qui m’a rendu la paix et la joie.” Ps 94. 19 TP

Vous ne parviendrez jamais à échapper au stress et aux soucis, mais vous pouvez apprendre à gérer votre vie en adoptant les simples principes suivants : 1- Pensez à quelqu’un d’autre que vous-même ! David était tellement fatigué ce jour-là qu’il affirma ne plus pouvoir dormir tellement son esprit était abattu. Ressentez-vous la même chose ? C’est alors que vous devez “laisser l’esprit de louange transformer vos soucis en prières pour dévoiler à Dieu les craintes qui vous hantent. En peu de temps le sentiment de la présence immense de Dieu vous envahira, toutes choses s’orchestrant pour votre bien, et vous vous sentirez en paix” (Paraphrase de Philippiens 4. 6). Elie se retrouva un jour très déprimé, tenté par le suicide et Dieu dut lui montrer comment s’en sortir. En faisant quoi ? En quittant la caverne où il se terrait et en allant à la rencontre des autres. Focaliser votre esprit sur quelque chose en dehors de vous-même vous donnera du recul. Paula dit : “Béni soit Dieu… le Père plein de compassion… Il nous réconforte dans toutes nos détresses afin que nous puissions réconforter ceux qui se trouvent dans la détresse, grâce à l’encouragement que nous recevons nous-mêmes de la part de Dieu” (2 Co 1. 3-4). Avez-vous besoin d’aide ? Tendez la main vers les autres ! 2- Bannissez toute amertume de votre cœur. La vie est faite, pour dix pour cent, des événements qui vous sont arrivés, et pour quatre-vingt-dix pour cent, de vos réactions face à eux. Fulton Sheen dit un jour : “Rien ne crée en nous davantage d’anxiété que le fait d’imaginer à tort que notre vie puisse être libre de tout souci !” Si quelqu’un vous a trahi ou vous a déçu, ou encore si vous vous débattez dans une situation financière difficile après voir donné la dîme à Dieu pendant des années, vous risquez de considérer votre situation comme injuste. Mais “veillez à ce qu’aucune racine d’amertume… ne vienne vous troubler…” (He 12. 15). La seule solution est d’apprendre à “être reconnaissant à Dieu quelles que soient les circonstances. Ainsi Dieu veut-Il que vous viviez !” (1 Th 5. 18). Un dernier point : aimez les autres, entretenez de bonnes relations avec tous, mais ne faites confiance qu’à Dieu !

Ajouter comme favoris (1)
Close

No account yet? Register


Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *