Veillez à votre santé spirituelle (3)

“Que les paroles de ma bouche et la méditation de mon cœur te soient agréables, ô Eternel, mon rocher et mon rédempteur !” Ps 19. 15

Si Jésus a trouvé nécessaire de lire et de méditer la Parole de Dieu au cours des années précédant le début de Son ministère, combien davantage cela nous est nécessaire. Qu’implique la méditation ? D’autres religions, philosophies ou modes de vie engagent leurs adeptes à méditer, ce qui implique vider son esprit et son âme pour accéder à un état transcendantal ou extatiques où l’on est censé éprouver une sensation épurée, libre des contingences humaines. Méditer pour le chrétien, c’est au contraire remplir son esprit et son âme de la vérité biblique et la“ruminer”soigneusement pour en extraire toute sa substance. Méditer exige une lecture lente et réfléchie. Méditer peut être une activité solitaire ou collective. Un bon sermon ou une riche étude biblique nous amènent à réfléchir ensemble sur des vérités que Dieu veut nous faire découvrir plus profondément. Mais méditer pour soi-même est un art qui semble de plus en plus délaissé de nos jours où le temps semble toujours nous manquer ! La méditation biblique est ancrée sur les mots des Ecritures. Elle poursuit et approfondit le bénéfice de la lecture à un rythme lent et ponctué de pauses, pour nous permettre d’écouter la voix de Dieu. Ecoutez ce que dit David : “Je lève mes mains vers tes commandements que j’aime, et je veux méditer tes prescriptions” (Ps 119. 48). Et Paul d’ajouter : “Pensez à ce qui est en haut, et non pas à ce qui est sur la terre” (Col 3. 2). Dans quel but ? De glorifier notre Dieu Créateur et notre Père. John Piper a écrit : “Dieu est glorifié au plus haut point en nous quand nous sommes au plus haut point satisfaits en Lui”, en écho du psaume 19 de David. Méditer est une discipline à acquérir, mais qui débouche ensuite sur une attitude spécifique au cœur du chrétien qui recherche à être en accord avec la pensée de Dieu. Edmund Calamy a écrit : “Quand vous méditez faites comme l’abeille qui entre et s’installe dans une fleur afin de sucer toute la richesse du sucre qu’elle contient !”Le papillon butine de fleur en fleur, l’abeille prend son temps et extrait d’une fleur tout ce qu’elle peut lui offrir. Faites de même avec la Parole de Dieu !

Ajouter comme favoris (0)
Close

No account yet? Register


Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *