Veux-tu être guéri ?

“Seigneur, je n’ai personne pour me jeter dans la piscine” Jn 5. 7

L’homme malade à qui Jésus pose la question :“Veux-tu être guéri ?”était probablement paralytique, en tout cas il ne pouvait pas bouger. Il était logique et absolument certain que cet homme ne pouvait pas se jeter dans l’eau. Néanmoins Jésus attendait autre chose de lui. Sachant que l’homme était malade depuis 38 ans, on aurait pu s’attendre à ce qu’il réponde immédiatement et avec toute son énergie ‘oui’ à Jésus, mais au lieu de cela il ne dit pas qu’il voudrait être guéri, au contraire il donne une longue explication : “Seigneur, je n’ai personne pour me jeter dans la piscine quand l’eau est agitée, et, pendant que j’y vais, un autre descend avant moi” (Jn 5. 7). Nous réagissons souvent de la même manière. Nous nous complaisons dans nos ‘situations’ : “ça va faire 20 ans que je me suis convertie, ce n’est pas maintenant que je vais changer !” Ou devant nos faiblesses ou nos addictions nous nous justifions ou nous cherchons des excuses, plutôt que de chercher une transformation de caractère ou la délivrance. Mais Jésus nous invite à faire un pas de foi : “Or la foi est une ferme assurance des choses qu’on espère, une démonstration de celles qu’on ne voit pas” (Hb 11. 1). Quelles sont les choses que vous espérez ? Jésus est allé jusqu’à mourir sur la croix où “Il a pris nos infirmités, et Il s’est chargé de nos maladies” (Mt 8. 17) et avant de mourir Il a dit “tout est accompli”. Vous vous dîtes peut-être, comme ce malade, que vous n’avez pas d’amis pour vous aider à vous jeter à l’eau, que personne ne s’occupe de vous. Sachez que le Seigneur se préoccupe de vous ! Aucune situation n’est trop compliquée pour Celui qui par Sa parole a créé tout l’univers. Au bord de cette piscine se trouvaient beaucoup de malades mais Jésus s’est approché de celui qui n’avait l’aide de personne. Après 38 ans d’attente cette personne a pu vivre debout et avancer un pas après l’autre. Laissez la Parole de Dieu vous relever aujourd’hui ! “Lève-toi, lui dit Jésus, prends ton lit, et marche. Aussitôt cet homme fut guéri ; il prit son lit, et marcha” (Jn 5. 8).

Ajouter comme favoris (0)
Close

No account yet? Register


Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *